img-book
ISBN : 9782376800071

Poliakoff, interactions

Une Composition de Serge Poliakoff, peinte en janvier 1954, est entrée dès l’année suivante dans les collections du musée des Beaux-Arts de Lille. Elle est à la fois singulière dans la trajectoire du peintre et caractéristique de son travail. L’évocation de sa découverte par un adolescent qui deviendra l’auteur de ce texte, la description minutieuse […]

en savoir plus

12,00

Une Composition de Serge Poliakoff, peinte en janvier 1954, est entrée dès l’année suivante dans les collections du musée des Beaux-Arts de Lille. Elle est à la fois singulière dans la trajectoire du peintre et caractéristique de son travail. L’évocation de sa découverte par un adolescent qui deviendra l’auteur de ce texte, la description minutieuse de l’imbrication de ses formes et de ses couleurs, et un parcours de ses divers avatars devraient aussi bien en raviver le souvenir chez les amateurs qui la connaissent que susciter le désir de la voir chez ceux qui jusqu’alors en ignoraient l’existence ; car un tableau ne vit que par les regards de ceux qui le contemplent.

ISBN : 9782376800071
Editeur : invenit éditions
Date de publication : janvier 2018
Nombre de pages : 64 - broché - 13 x 21 cm

Auteur : Gérard DUROZOI
Gérard Durozoi est agrégé de philosophie. Il a conçu de nombreux ouvrages pour cette discipline (anthologies, manuels, annales, et un Dictionnaire de la philosophie en usage depuis 1987). Son intérêt pour la peinture, que sa rencontre avec Serge Poliakoff n’a fait que décupler, l’entraîne non seulement à rédiger de nombreux textes pour des artistes, mais vers un compagnonnage avec certains d’entre eux (Hervé Télémaque, Jacques Villeglé, Pierre Tual...). Depuis toujours, il nourrit une passion pour le surréalisme dont sa monumentale Histoire du mouvement surréaliste (Hazan, 1997) rend compte, et déclare qu’il n’a pas encore trouvé mieux, comme valeurs à honorer, que la poésie, l’amour et la liberté. C’est toujours cette triade qui détermine discrètement ses préférences.

“Poliakoff, interactions”

There are no reviews yet.