Jean Dubuffet, Paysage du Pas-de-Calais II
Le 8 juillet 2016 | 0 commentaire(s)
img-book
ISBN : 9782918698043
Catégorie :

Jean Dubuffet, Paysage du Pas-de-Calais II

En devenant spectateur de Paysages du Pas-de-Calais II, une peinture de Jean Dubuffet datée de 1963 et exposée au musée des Beaux-Arts de Calais, l’écrivain et essayiste Gérard Farasse se laisse submerger par ses propres souvenirs d’enfant, « enchevêtrements » de sensations, de sentiments, galerie de fantômes du passé que font surgir les arrangements asymétriques, […]

en savoir plus

8,00

En devenant spectateur de Paysages du Pas-de-Calais II, une peinture de Jean Dubuffet datée de 1963 et exposée au musée des Beaux-Arts de Calais, l’écrivain et essayiste Gérard Farasse se laisse submerger par ses propres souvenirs d’enfant, « enchevêtrements » de sensations, de sentiments, galerie de fantômes du passé que font surgir les arrangements asymétriques, anarchiques du peintre fondateur de l’art brut. Dans cette toile peinte lors d’un séjour de Dubuffet dans sa maison du Touquet, l’écrivain a reconnu, avant tout, « un paysage de mémoire ».

ISBN : 9782918698043
Editeur : invenit éditions
Date de publication : mai 2010
Nombre de pages : 40 pages - broché - 14 x 21 cm

Auteur : Gérard FARASSE
Professeur de littérature française à l’université du Littoral où il anime le centre de recherche Modalités du fictionnel. Il dirige également, avec Dominique Viart, la Revue des Sciences Humaines (université de Lille 3), pour laquelle il a composé des numéros sur Philippe Jaccottet, Jean Follain et Francis Ponge. Il a participé à l’édition des Œuvres complètes de ce dernier pour la Bibliothèque de la Pléiade et collabore à de nombreuses revues dont EuropeL’InfiniLa Nouvelle Revue Française. Auteur de plusieurs essais littéraires, Gérard Farasse écrit aussi des textes de création comme Belles de Cadix et d’ailleurs ou encore Pour vos beaux yeux. Avec graveurs et typographes, il a également composé des livres d’artistes. Il lui est arrivé d’écrire à propos de la peinture, notamment sur Georges de La Tour, Caspar David Friedrich, Picasso, Paul Delvaux, Ladislas Kijno, et sur les collages de Jacques Prévert.

Répondre